Le procès d’Etienne et Joyeux Noël

Actes 7 est un chapitre de la Bible que j’aime beaucoup. Il retrace l’histoire d’Israël jusqu’à la venue de Jésus. Je pourrais résumer ce qu’il dit par : Dieu a tout fait pour témoigner de sa volonté d’avoir une relation avec le peuple et ce dernier a toujours refusé.

Et même ce discours d’Etienne se termine par une lapidation. Lui qui essaie de dire à ses interlocuteurs que Dieu veut cette relation. Il sera lapidé. Signe, une fois encore, du refus d’une parole venant certainement de Dieu.

Acte 7, nous raconte à sa manière Noël. Noël, le temps où l’on se souvient que Jésus est venu. C'est le signe par excellence de cet amour incroyable de Dieu. Le signe de ce désir de Dieu d’être en relation avec vous et moi.

Noël, c'est peut-être, j’espère, le temps où l'on peut essayer de répondre autrement que ce que ce discours raconte.

Et Noël c'est se souvenir que le cadeau de la venue de Jésus n'est pas que pour nous, pour notre bien être, pour que nous le gardions. Mais pour qu’il puisse être partagé à d’autre. C’est un cadeau à partager. Jésus est la Parole incarnée. Il est la Parole à retransmettre plus loin.

 

Joyeux Noël.

 
 
Michel Siegrist

>>> LES AUTRES POSTS DU BLOG DU DIRLO

Galerie

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt.