Le temps de l’attente - Par Pascal Grosjean

Il y a quelques années, j’ai eu l’occasion de relire les récits de Noël avec une attention et une intention particulière. J’avais l’opportunité d’écrire une douzaine de chansons sur ce thème et je cherchais un angle d’approche qui orienterait l’écriture et la composition.

Ce sont les personnages qui ont attiré mon regard. Ceux que l’on place dans la crèche de Noël. Et, au fur et à mesure que je les découvrais, que je m’attachais à chacun d’eux, j’avais l’impression que tous me livraient un peu de leurs attentes, des espoirs qu’ils portaient ou de l’espérance qui les habitait. Tous ont eu leur chanson dédiée*.
 
Noël est devenu pour moi une fête différente, et aujourd’hui, comme beaucoup d’entre nous sur cette terre, j’espère et cela habite ma prière.
 
Parmi mes personnages préférés, il y a les bergers. Ils étaient là, sous le ciel immense, habitués à ce spectacle qui témoigne de la beauté, de l’infini et du mystère, quand soudain, devant eux, ont jaillit la lumière et le chant des anges.
 
Bien qu’au cœur de cette histoire et tant attendu, Jésus est celui qui a besoin d’être accueilli. Il a aussi ces attentes. Il est petit, fragile, nu, sans défense, sans protection et c’est ainsi qu’il se donne au monde, mais surtout à chacun d’entre nous.
 
Prière :

Mon âme comme une étable, mon cœur comme une mangeoire, ma vie comme une bourgade perdue dans un pays aride. Ce que je suis veut t’accueillir, viens remplir mes vides et entends ma prière, c’est Toi que j’espère.

 

*Album Exil, Pascal Grosjean

Galerie

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt. Consultez notre politique de protection des données.